Galerie Evelyne Heno


Archive mensuelle: OCTOBRE 2011


26 OCT


Un séjour hivernal d'un mois sur un archipel breton a profondément transformé Yann Queffélec. Lui qui, dans ses oeuvres, n'utilisait auparavant jamais le noir, a aujourd'hui abandonné toutes les autres couleurs. Il joue avec la dilution du noir et le blanc de la toile pour générer des multitudes de gris. Ses peintures nous apaisent en nous ramenant à l'essentiel. Il écrit : "Le lever du jour est lumineux, éblouissant. Peu après, la lumière baisse ; elle peine à revenir jusqu'au zénith. De même, au crépuscule, quand l'astre plonge sous l'horizon, le ciel s'assombrit. Puis quand la boule lumineuse a disparu, après quelques instants, le ciel s'illumine, s'éclaircit. On dirait qu'il va faire à nouveau jour." La plupart des peintures exposées sont inspirées par le tombolo, la langue de sable entre deux îles, recouverte par les marées selon les coefficients et où se confrontent les courants d'est et d'ouest.
 
Dans les sculptures de Charlotte Falcini, le noir et le blanc sont dominants. Elles nous frappent par la pureté de leurs lignes. Le mouvement est tout en harmonie, l'exécution est parfaite. Souvent revient le thème du duo qui confère une douceur exquise à son travail. On se sent bien, en équilibre dans l'entredeux.
 
Le vernissage aura lieu le jeudi 3 novembre 2011 de 18 à 21 heures en présence des deux artistes.
 
 


18 OCT


Visitez notre stand A4 à la Bourse du Commerce, 2 rue de Viarmes, 75001 Paris !
 
Foire parisienne d'art contemporain, cutlog s'inscrit dans la dynamique des off internationales et s'est installée depuis trois ans comme un rendez-vous. En présentant sa troisième édition du 20 au 23 octobre 2011, cutlog proposera des galeries «under the radar».Concentrée sur l'avant garde, l'émergence et la découverte, elle présentera aux artistes en devenir une plateforme, et construira un pont entre les galeries, les collectionneurs établis et les institutions. Cette foire novatrice prendra place sous la coupole de la Bourse de Commerce (jadis Bourse aux grains) située entre le Grand Palais, le Louvre et le Centre Pompidou. Sous un dôme majestueux, 1000 mètres carrés d'exposition dessineront une circularité encourageant le dialogue entre les galeries et les visiteurs.
 
cutlog accueillera 42 galeries françaises et internationales et leur offrira ainsi une nouvelle visibilité. Depuis son lancement il y a trois ans, cutlog a su attirer l'attention de la presse internationale, des collectionneurs, des directeurs de musée, des curateurs et des amateurs d'art.Le vernissage aura lieu le 19 octobre suivi de quatre jours ponctués de conférences thématiques alternées d'une programmation de films d'artistes.
 
Ouverture au public :

— jeudi 20 de 12h à 19h30
— vendredi 21 de 12h à 18h30
— samedi 22 de 11h à 22h
— dimanche 23 de 11h à 20h



7 OCT


En page 216 de son numéro 34, la Gazette Drouot recommande chaudement l'exposition des oeuvres de Liliane Camier et reproduit la photo du tableau "Flaque Verte".
 


1 OCT


L'exposition "La nature est dans son art" consacrée à Liliane Camier aura lieu du 5 au 20 octobre.
 
Le vernissage se tiendra le mercredi 5 octobre de 18 à 21 heures.


1 OCT


Cette deuxième exposition personnelle de Liliane Camier à la galerie, deux ans après la première, montre le chemin parcouru par l'artiste.
 
En effet, après une période abstraite, on voit nettement réapparaître la figure. La nature continue d'habiter l'artiste et ses toiles, la jubilation est plus que jamais présente. La géométrie semble avoir déserté la peinture de Liliane Camier, cependant elle est toujours là : elle est simplement devenue plus subtile, moins déchiffrable au premier coup d'oeil.
 
Les titres des oeuvres exposées sont chargés de sens : "Embrassement des lacs et des étangs", "Flaque verte", "Des journées entières dans les arbres", "Description romantique" ; ces titres donnent une dimension supplémentaire aux tableaux. Accompagnant les oeuvres, ils nous poussent à la réflexion, à fouiller notre propre mémoire, mémoire visuelle mais aussi sensorielle et émotionnelle. La nature ressentie et exprimée par Liliane Camier devient une sorte de déité qui nous pousse au respect. La palette des émotions s'étend de la ferveur à la méditation en passant par l'enchantement.
 
Le travail de l'artiste se fait à l'atelier, donc à l'intérieur, mais il est précédé par une confrontation avec l'extérieur. Liliane Camier marche, s'enchante du paysage ; au rythme de ses pas, elle dessine quelques signes sur la page ou bien s'installe, prend le temps, capte le jeu des formes végétales. Dans l'atelier, les croquis, la mémoire, les impressions s'entremêlent dans une alchimie créatrice qui va aboutir aux oeuvres sur toile.
 
De petites sculptures en pâte à papier évoquant les équilibres instables et fugitifs d'éléments de la nature ponctuent l'exposition. Ils nous évoquent la fragilité et l'insupportable légèreté de l'être.
 
Non, la nature n'est pas morte ! De plus en plus d'artistes se confrontent à nouveau avec ce sujet qui est loin d'avoir dit son dernier mot. Le travail de Liliane Camier est d'une grande actualité et il témoigne de la relation de l'homme à la nature dans une vision tout à fait personnelle, englobant toutes les références du passé et portant en elle notre espoir et notre désir d'avenir.
 
Le vernissage aura lieu le mercredi 5 octobre de 18 à 21h en présence de Liliane Camier.
 




INFOS RÉCENTES




ARCHIVES




SUJETS







reservé*

[home] 1-5 sur 5